Mauritanie : La Cour d’appel confirme la condamnation des activistes anti-esclavagistes | Freedom House

Mauritanie : La Cour d’appel confirme la condamnation des activistes anti-esclavagistes

Washington

En réponse à la confirmation, par une cour d’appel Mauritanienne, de la peine de prison de deux ans contre les militants anti-esclavagistes Biram Dah Abeid, Brahim Bilal et Djiby Sow, Freedom House a publié la déclaration suivante:

"C’est le comble de l'hypocrisie pour la justice Mauritanienne de réaffirmer ces peines prononcées contre des militants anti-esclavagistes dans la même semaine où le gouvernement a renforcé ses lois contre l'esclavage", a déclaré Mark P. Lagon, Président de Freedom House et ancien ambassadeur américain pour combattre la traite des personnes et l’esclavage. "La société civile a un rôle essentiel dans le démantèlement de la pratique de l'esclavage en Mauritanie, mais la décision de la Cour montre que le gouvernement n'a pas la volonté de joindre l’acte à la parole pour lutter contre ces atteintes généralisées aux droits humains."

Freedom House is an independent watchdog organization that supports democratic change, monitors the status of freedom around the world, and advocates for democracy and human rights.

Join us on Facebook and Twitter (freedomhouse). Stay up to date with Freedom House’s latest news and events by signing up for our newsletter.